fbpx

Cycle WLTP 2019 : ce qui change à la rentrée

Que change la norme WLTP en 2019 à la vie des automobilistes ? Quelles sont les prochaines échéances ? C’est ce que nous allons voir ensemble dans cet article.

Avant de commencer : Qu’est-ce que la nouvelle norme WLTP ? 📚

Le WLTP (Worlwide harmonized Light vehicule Test Procedure) est un nouveau protocole permettant de mesurer la consommation de carburant ainsi que les émissions de CO2 et autres substances polluantes par les véhicules. Il remplace l’ancienne procédure, le NEDC (New European Driving Cycle) présente depuis 1973.

 

La norme WLTP a un double usage :

  1. Calculer la consommation d’un véhicule et les rejets du véhicules en terme de CO2
  2. Autoriser son arrivée sur le marché de l’automobile. Le véhicule doit valider la procédure pour être homologué.

Si le véhicule n’est pas aux normes, il ne quittera pas les usines et des adaptations devront être effectuées.

Comment se déroule un test WLTP ? ♻️

Le protocole WLTP s’effectue tout comme le NEDC dans un laboratoire sur un banc à rouleaux mais est beaucoup plus précise que son prédécesseur.

Toutefois les séquences de conduites diffèrent pour se rapprocher des conditions réelles d’utilisation des véhicules, à savoir :

Cycle WLTP 2019

Les tests étant différents, les résultats sont diffèrent entre le cycle NEDC et WLTP notamment sur les émissions de CO2.

Le cycle WLTP, plus précis offre une meilleure protection de l’environnement.  Les émissions de CO2 mesurées en WLTP sont 24% à 31% supérieures selon Challenges, mais aussi beaucoup plus proche de la réalité.

➡️ À LIRE AUSSI – Cycle WLTP : Quelles différences avec le cycle NEDC ?

Pourquoi on en parle aujourd’hui ? 🔍

Si les émissions mesurées pour un véhicule sont plus importantes, alors les conséquences sont multiples, notamment pour les professionnels :

Le calcul du bonus/malus écologique

Le calcul du bonus/malus écologique varie selon les émissions de CO2 du véhicule.

Ce calcul se faisait sur la base des résultats de la norme NEDC.
Cela change dès le 1er septembre pour les VUL et au 1er janvier 2020 pour les véhicules de tourisme.

À ce jour, les véhicules émettant moins de 116g/km n’ont pas de malus écologique.

Ensuite, il varie de 35€ pour 117g/km à 10 500€ pour 191g/km et plus.

Ex : Véhicule neuf diesel de 2019 émettant 116g/km de CO2 (NEDC).

Malus écologique (NEDC) = 0€

Malus écologique (WLTP) = 1260€

*estimation sur une augmentation de 27% du rejet de CO2 entre NEDC et WLTP à 147g/km de CO2

En passant sur la norme WLTP, les véhicules polluants auront un malus écologique beaucoup plus important qu’auparavant.

👋 Vous souhaitez passer à la voiture électrique ? Contactez-nous ici

La TVS (Taxe sur les véhicules de sociétés)

La TVS concerne les véhicules pour le transport de personnes (voitures de tourisme).

Il s’agit d’une taxe annuelle pour les véhicules que possède une société.
Le calcul de cette taxe se fait selon l’ancienneté, la puissance fiscale et les émissions de CO2 du véhicule.
En passant sur la norme WLTP, la TVS sera beaucoup plus importante pour les professionnels et notamment pour les flottes de véhicules de tourisme.

Ex : Véhicule neuf diesel de 2019 émettant 116g/km de CO2 (NEDC).

TVS (NEDC) = 564€/an

TVS(WLTP) =  2311€ /an*

*estimation sur une augmentation de 27% du rejet de CO2 entre NEDC et WLTP à 147g/km de CO2

En passant sur la norme WLTP, le coût d’un véhicule pour une société par an augmente de 1747€ par année en passant sur le changement de norme.

Un TCO qui monte en flèche

Le TCO (Total Cost of Ownership) est une donnée très importante pour une entreprise, elle permet d’estimer le coût global d’un véhicule pour une société. Elle prend en compte le prix d’achat et le prix à la revente, le carburant, l’entretien, l’assurance, le parking, les taxes, etc.

En passant à la norme WLTP, le TCO d’une entreprise pour les véhicules polluants augmente nettement due à l’augmentation du malus écologique et de la TVS.

Cela a des conséquences plus importantes lorsque l’on possède une flotte de véhicules polluant

Quelle est la solution pour mon entreprise ? 🏢

L’objectif de ce passage à la norme WLTP est de renseigner des valeurs d’autonomie, de consommation, d’émissions plus précises  et plus proche de la réalité.
Également, la motivation est de renouveler le parc automobile vers des véhicules à faibles émissions de CO2.

La solution principale est de s’orienter lors de son renouvellement de véhicules ou de flottes vers des véhicules à très faibles émissions, et notamment les véhicules électriques. 
N’oubliez pas qu’en achetant un véhicule neuf, il faut penser à la valeur de celui-ci au moment de la revente. Un véhicule polluant roulant en diesel sera de plus en plus difficile à revendre sur le marché de l’occasion.

Recevez une fois par mois le meilleur de l’actualité électrique ⚡