Comment entretenir sa voiture électrique ?

Comment entretenir sa voiture électrique ?

Comment se passe l’entretien d’une voiture électrique ? En quoi diffère-t-il d’une voiture thermique ? 

Un des avantages de la voiture électrique est son entretien. Même si la voiture électrique est moins complexe, certains points méritent un intérêt quotidien. Nous allons voir ensemble comment entretien sa voiture électrique.

Malgré une part de marché encore faible, les voitures électriques monopolisent l’attention des médias ces dernières années. Les SUV, notamment, qui peuvent se vanter d’une autonomie élevée, attisent la curiosité du public et se hissent en haut des ventes. 

Mais, la voiture électrique reste un produit encore complexe qui n’est pas souvent bien compris. Un des sujets récurrents est l’entretien de sa voiture électrique. 

Tout d’abord, l’entretien d’une voiture électrique est moins compliqué que pour une voiture thermique. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’une voiture électrique possède moins de pièces qu’une voiture thermique.

Selon l’association Avere, l’entretien d’un véhicule électrique coûte 4 fois moins cher que celui d’un véhicule thermique.

entretien-voiture-électrique
LE DUEL DES COÛTS D’USAGE (EN PREMIÈRE MAIN) – Source : Que choisir ?

Le fonctionnement d’une voiture électrique

La conception d’une voiture électrique est beaucoup plus simple. Effectivement, contrairement au moteur thermique (diesel ou essence) possédant un moteur à combustion interne fonctionnant grâce à la chaleur. 

La voiture électrique possède un moteur qui grâce à un champ magnétique créé un mouvement auprès du rotor qui est transmis directement aux roues. Pour engendrer cette action, la voiture électrique n’a pas besoin d’embrayage. Il suffit simplement d’appuyer sur l’accélérateur. 

Afin de maintenir une cohésion dans le moteur électrique, un ordinateur embarqué permet au mieux de gérer et contrôler la puissance que le moteur électrique doit développer. 

Dépourvus de carburant, d’allumage, de filtres et possédant une maîtrise à la conduite plus douce. Les différents équipements, tels que les suspensions et le freinage sont bien moins sollicités. D’ailleurs, la récupération par les freins (SREC) permet d’assurer une meilleure longévité des freins.

La batterie est perçue comme le cœur de la voiture électrique, qui grâce à son battement permet au moteur de faire avancer la voiture.

Le système batterie d’une voiture électrique, souvent confondu avec celle des smartphones, est conçu de manière totalement différente, et heureusement ! 

Effectivement, les batteries de voitures électriques utilisent un système qui permet de maximiser leur durée de vie. Ainsi, elle ne perd pas son autonomie avec le temps.

Celle-ci étant l’une des pièces du véhicule les plus onéreuses, elle requiert une vigilance quotidienne. Nous verrons ce point un peu plus bas.

Entretenir la batterie de votre voiture électrique

Tout d’abord, la plupart des véhicules électriques possèdent une option de recharge situationnelle selon votre utilisation quotidienne. “Standard”, “Longue Distance” et “Charge Max” le plus souvent. Lors de votre recharge, ce facteur est à prendre en compte pour optimiser la longévité de votre batterie.

De plus, vous n’êtes pas obligé de charger votre voiture électrique à 100% tous les soirs. Les voitures électriques sont au mieux de leurs capacités entre 30% à 90% de charge.

Certaines voitures électriques possèdent un compte à rebours pouvant vous aider à mieux planifier vos temps de recharge et donc ne pas la laisser brancher votre auto lorsqu’elle atteint le palier dès 100% d’autonomie.

Ironiquement, laisser votre voiture électrique en batterie faible sur une longue période peut également affecter son autonomie. En effet, cela peut effectivement brider la batterie et la rendre complètement inutile.

Pour la voiture électrique, une autonomie inférieure à 30% est considérée comme faible et donc la laisser en dessous de ce seuil pendant une longue période est fortement déconseillé.

Notre conseil est de tout simplement brancher votre automobile aussi souvent que vous le pouvez afin de maintenir une autonomie raisonnable pour vos déplacements quotidiens.

Pour assurer un bon entretien de votre batterie durant vos vacances, par exemple ou lors d’une absence prolongée, la meilleure solution est d’avoir une charge d’autonomie à 50% et de la laisser branché durant votre absence. Si vous la laissez, par exemple à l’aéroport sans qu’elle ne soit branchée. Méfiez-vous ! La charge allouée avant votre départ va diminuer de jour en jour.

La température de votre environnement est à prendre en compte pour l’autonomie de la batterie.

Effectivement, pour les batteries en lithium-ion, il est conseillé de garer votre voiture automobile dans un environnement entre – 6°C et 29 °C.

Cependant, certains modèles de voiture sont équipés d’un système de gestion gérant la température de la batterie ce qui permet de réduire l’usure de celle-ci.

Comme vous l’aurez compris, la batterie est une pièce essentielle de la voiture électrique. Adapter son entretien à son modèle et son utilisation est la clé pour maintenir une durée de batterie optimale.

L'entretien d'une voiture électrique

Une voiture électrique doit être entretenue à la même fréquence que n’importe quelle autre voiture. Le contrôle des pneus, le remplacement des essuies glaces et la vidange est toujours essentielle.

Par ailleurs, une baisse de la pression des pneus peut être dangereuse pour la conduite, mais également peut réduire l’autonomie de la voiture de 1%.

De plus, les constructeurs automobiles n’hésitent pas à assurer des garanties sur le véhicule et les différentes pièces essentiels pour le fonctionnement du véhicule électrique (batterie, groupe motopropulseur…)

Par exemple, le constructeur coréen Kia assure une garantie de 7 ans auprès de son modèle phare le Kia e-Niro.

La voiture électrique, bien sûr, n’échappe pas au contrôle technique. En revanche, il y a bien entendu aucun test d’émissions, sachant qu’une voiture électrique ne dégage aucune émission de carbone.

Comment se prévenir des pannes ?

En ce qui concerne la panne technique, elle est évidemment bien plus rare sur les voitures électriques. 

Cependant, une mauvaise gestion de l’autonomie du conducteur peut générer une panne d’énergie. On retrouve ce même cas de figures auprès des voitures thermiques lors d’une mauvaise gestion de carburant.

Dans ces conditions, le véhicule électrique alerte sur la faible capacité d’autonomie quand celle-ci arrive à moins de 10% le plus souvent. 

Après les premières alertes notifiées sur le tableau de bord, la voiture électrique peut encore effectuer 20 à 50 kilomètres supplémentaires. Puis le véhicule commence à ralentir pour atteindre le mode “tortue”. C’est le signal qu’il faut se garer impérativement avant d’atteindre le seuil critique du 0%.

Néanmoins, les différents outils de navigations sont reliés à une batterie indépendante. Ce qui permet de conserver les informations indispensables du tableau de bord.

Ça y est ! Vous savez tout sur l’entretien de voiture électrique. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter sur hello@beev.co

⚡ Qui sommes-nous

Beev propose des offres de véhicules 100% électriques multi-marques au meilleur prix ainsi que des solutions de recharge.
Beev vous accompagne dans l’intégralité de votre projet depuis la recherche de votre véhicule jusqu’à l’installation des bornes de recharge

Nos derniers articles

Suivez nos actualités

Nos vidéos