fbpx

Google Maps va afficher les bornes de recharge de véhicules électriques

Le manque d’emplacements pour charger sa voiture électrique est souvent pointé du doigt par les automobilistes français. Ils citent cet argument comme l’un des freins principaux à leur passage à l’électrique. Cela pourrait être bientôt un mauvais souvenir.

Trouver une borne pour recharger rapidement la batterie de votre voiture électrique va en effet devenir un peu plus facile. Google a annoncé il y a quelques mois avoir ajouté une nouvelle fonctionnalité répertoriant les points de recharges facilement sur l’application Google Maps. Pour l’instant la fonctionnalité n’est pas encore sortie en France mais est bien déployée aux USA, au Royaume-Uni et en Australie.

A quoi faut-il s’attendre ? Google va-t-il accélérer l’adoption de la voiture électrique en facilitant l’accès aux bornes de recharge en temps réel ? Que vont devenir ses principaux concurrents comme ChargeMap en France?

Intéressons nous à ce nouveau coup d’éclat que prépare Google afin de doper les ventes de véhicules électriques.

Qu’est-ce que Google Maps ? 📍

Petit historique

Google Maps est le service de cartographie en ligne de Google lancé en 2004. Après les États-Unis, Google s’implante petit à petit dans d’autres pays. Aujourd’hui, le géant américain a cartographié près de 200 pays et est le numéro 1 du GPS sur smartphone.

Une cartographie participative

Le bon fonctionnement de Google Maps dépend aussi beaucoup de l’aide de ses utilisateurs. Ils sont encouragés à participer à la communauté Google. Des guides locaux sont invités à noter les établissement qu’ils ont visité et suggérer des modifications. Les cartes sont donc à jour. Les utilisateurs peuvent même renseigner l’accessibilité des lieux en fauteuil roulant et les problèmes dans les transports en commun. En échange, Google récompense les contributions de ses membres avec un système de points. Les utilisateurs les plus actifs peuvent ainsi bénéficier d’un badge “guide local” et gagner de l’espace de stockage Drive gratuitement.

La mobilité au coeur de la stratégie Google Maps

Longtemps à la traîne, Google Maps a vu sa popularité exploser ces dernières années. Les restaurants ont notamment pu utiliser l’outil pour gagner en visibilité. C’est aujourd’hui une référence pour les événements locaux et intègre plusieurs fonctionnalités de mobilité. Après avoir intégré les courses Uber et de Blablacar dans sa plateforme, Google Maps vient de lancer un service similaire en partenariat avec les trottinettes électriques Lime.

Google Maps et les bornes de recharge électriques 🔋

Trouver la borne de recharge la plus proche

Pour rechercher les stations de recharge des véhicules électriques sur Google Maps, les particuliers doivent d’abord télécharger l’application disponible sur Android, iOS, Android Auto et Android Desktop. Après avoir téléchargé l’application, l’utilisateur n’a plus qu’à rechercher l’expression « stations de recharge VE » sur la carte.

En cliquant sur une station, vous pourrez afficher :

  • son emplacement spécifique
  • les itinéraires vers la station de recharge
  • les informations de contact du gérant de la station de recharge

À partir de cette page, les utilisateurs peuvent enregistrer ou partager les détails de la station de charge. Sur certaines adresses, des images du point de recharge et des points de repère environnants sont également affichées.

« Pour vous aider à prendre une décision rapidement lorsque vous roulez, nous vous renseignons la localisation de la station, les types de charge disponibles (Type 2, CCS, CHAdeMO,etc) , leur nombre, la vitesse de charge, le coût et la disponibilité de celles-ci » a partagé un dirigeant de chez Google Maps.

Une information fluide et accessible sur l’état des bornes

Cette dernière partie est très importante. Bien que de nouvelles bornes de recharges soient mises en service chaque semaine, l’expérience est loin d’être aussi fluide que pour une station-service pour un équivalent thermique. Les bornes peuvent être déconnectées pour diverses raisons. Ou les places de stationnement réservées aux VE peuvent ne pas être libres.

La nouvelle fonctionnalité résout ce problème : les utilisateurs ont la possibilité d’apporter des commentaires sur l’état d’une borne en question. Google pourra aussi indiquer à l’utilisateur à quel moment il faut se rendre sur les bornes de recharges libres.

Google Maps Recherche Bornes de Recharge

Google Maps propose plusieurs types de bornes de recharge à travers le monde :

  • Monde : Tesla, Chargepoint
  • États-Unis : SemaConnect, EVgo, Blink
  • Grande Bretagne : Chargemaster, Pod Point
  • Australie et Nouvelle Zélande : Chargefox

L’occupation des bornes de recharge en temps réel

Une chose qui manquait à la première version Google Maps était la possibilité de vérifier si les bornes de recharge étaient occupées. Cela signifie que les conducteurs ne savaient pas avec certitude si des chargeurs étaient disponibles lorsqu’ils arrivaient sur les lieux. Avec la nouvelle mise à jour de Google Maps, c’est maintenant possible !

Aux États-Unis, les services de localisation des points de recharge des véhicules électriques de Google Map couvrent de nombreux réseaux, tels que Chargemaster, EVgo et SemaConnect. Les résultats de recherches en direct pour les bornes de recharge des voitures électriques comprennent les types de ports et les vitesses de charge.

Google Maps Bornes de Recharge

Les données en temps réel sont un nouvel atout de la nouvelle fonctionnalité de Google Maps. Avec les informations d’occupation, les utilisateurs peuvent se servir de l’application pour éviter certaines zones de recharge encombrées.

⚠️ Bon à savoir, ces fonctionnalités sont disponibles seulement en Australie et en Nouvelle-Zélande. Néanmoins, Google compte également étendre les informations en temps réel à d’autres régions dans le futur.

« Si vous avez déjà conduit jusqu’à une borne de recharge d’un véhicule électrique (VE) pour trouver toutes les places occupées, vous savez que vous pourriez finir par faire la queue pendant plusieurs minutes voire des heures, ce qui peut vraiment gâcher votre journée lorsque vous avez des choses à faire « , explique Alex Donaldson, chef de produit chez Google.

Ces nouvelles fonctionnalités sont une très bonne nouvelle pour les propriétaires et les futurs propriétaires de voitures électriques qui vont pouvoir se charger plus facilement surtout en ville.

Et en France ? 🇫🇷

Il n’y a pas encore de date officielle pour la sortie de cette nouveauté Google Maps en France. Mais, les propriétaires de véhicules électriques français peuvent compter sur Charge Maps en attendant, la carte de référence des bornes de recharge électriques en France.

Crée en 2009, Charge Maps a pour ambition “d’accélérer l’adoption des véhicules électriques en proposant la meilleure expérience de recharge possible”. Elle référence aujourd’hui 81 378 points de recharge partout en Europe et 17 190 en France.

Évolution du nombre de charge Charge Maps

Charge Maps est votre compagnon de route lorsque vous possédez un véhicule électrique. Vous pouvez y accéder via votre téléphone afin de trouver les stations de recharge les plus proches de vous.

L’application fonctionne – comme Google Maps – grâce à la participation de la communauté. Celle-ci aide à cartographier les bornes de recharge nouvellement installées. La communauté peut aussi indiquer si une borne de recharge est hors service ; cela vous évitera de vous déplacer pour rien. Grâce à ses nombreuses options de filtrage, vous pouvez voir les bornes qui correspondent le plus à vos besoins : type de connecteur ou temps de recharge.

En conclusion

Seul le temps nous dira si la nouvelle mise à jour de Google Maps aura l’effet escompté. L’avènement de la voiture électrique est plus que certain ; De nombreux constructeurs vont petit à petit prendre le virage de l’électrique. Il reste encore beaucoup de travail à faire afin de rassurer les consommateurs. Leur proposer des solutions de recharge qui leur permettent de rouler sans tracas est une première étape.

Vous souhaitez passer à la voiture électrique ? Lancez-vous ici → beev.co