fbpx

Beev – Votre voiture électrique en quelques clics

Objectif 100 000 bornes : Où en est-on ?

Vous êtes ici Accueil » Recharge-voitures-électriques » Objectif 100 000 bornes : Où en est-on ?

Objectif 100 000 bornes : combien de bornes ont été installées depuis les annonces du gouvernement ? C’est l’heure du bilan.

Au 1er mai 2021, on comptait 33 633 points de recharge accessibles au public en France selon l’Avere-France. Il y en avait 31 206 au début de l’année soit une progression de 7%. 

Il y a du progrès donc mais c’est trop peu comparé aux objectifs qui ont été fixés en France. 

Objectif 100 000 bornes

Fin 2020, Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique et Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports, avaient reçu les acteurs de la filière automobile, autoroutière, de l’énergie et de la grande distribution ainsi que des élus locaux afin d’accélérer le déploiement des véhicules électriques et le développement du réseau d’infrastructures de recharge. Leur objectif : installer 100 000 bornes de recharge ouvertes au public. L’objectif avait été fixé en amont par le Président de la République.

Une forte augmentation des ventes de véhicules électriques

L’année 2020 avait vu une croissance d’adoption du véhicule électrique partout en France et en Europe. Afin de soutenir cette tendance, l’État avait mis en place un bonus écologique très avantageux et avait maintenu sa politique fiscale pour inciter plus d’entreprises et de personnes à adopter un véhicule plus propre. Le parc automobile français pourrait comporter plus d’un million de véhicules électriques et hybrides rechargeables en 2022.

À lire – Le parc automobile français pourrait comporter plus d’1 million de véhicules électriques et hybrides rechargeables en 2022.

La charte « Objectif 100 000 bornes » 

Afin de soutenir cette accélération, les bornes de recharge et leur maillage national doivent suivre. L’État compte donc s’appuyer sur plusieurs acteurs pour atteindre les objectifs : collectivités locales, acteurs de la grande distribution, sociétés d’autoroutes, hôteliers ou encore restaurateurs sont tous appelés à soutenir cet effort.

À lire – Les magasins et hypermarchés qui installent des bornes de recharge

Lors de la concertation, une charte « Objectif 100 000 bornes » a été signée en compagnie de Barbara Pompili et Jean-Baptiste Djebbari qui ont salué l’engagement des acteurs. Les E.Leclerc, LIDL, Système U, Green Yellow, la Métropole du Grand Paris, la FNCCR, ainsi que TOTAL, IZIVIA, ENGIE et ENEDIS ont publiquement manifesté leur soutien pour atteindre cet objectif.

Une série de mesures pour soutenir le plan Objectif 100 000 bornes

Afin de soutenir le déploiement de l’Objectif 100 000 bornes, une série de mesures complémentaires avaient été décidées. 

  • Une forte augmentation des aides sur les bornes de recharge électrique : jusqu’à 60% du coût des bornes ouvertes au public, soit une aide allant de 2000 € jusqu’à 9 000 € contre un plafond à 2000 € en 2020.
  • La mise en place d’aides au rétrofit des bornes déjà installées
  • Une enveloppe de 100 M€ pour les bornes de recharge rapide sur les autoroutes et le réseau routier national
  • La mise en place d’un dispositif de micro-crédit, avec garantie de l’Etat
  • La suppression des véhicules Crit’Air 2 de la prime à la conversion
  • La mise en place d’un bonus de 1 000€ pour les véhicules électriques d’occasion.

Mais où en est-on aujourd’hui ? Est-ce que l’Objectif 100 000 bornes sera tenu ? 

En début d’année 2021 déjà, une étude d’EY-Parthenon avait estimé qu’il sera difficile d’atteindre l’objectif des 100 000 bornes de charge en accès public fin 2021 en France.

« Même en parvenant à doubler en 2021 le nombre de bornes posées en 2020, la France n’atteindrait que 60 000 unités à la fin 2021. Il faudrait en poser cinq fois plus qu’en 2020 pour attendre l’objectif du contrat stratégique de filière », avait affirmé Gianluigi Indino, associé EY-Parthenon.

Objectif 100 000 bornes : 7% de progression en quelques mois

C’est déjà l’information à retenir. 33 363 points de charge ouverts au public sont aujourd’hui en service en France.  

Selon Cécile Goubert, déléguée générale de l’Avere-France, c’est 7% de plus que depuis le début de l’année. Au total, cela porte à 451 803 points de recharge privés ou publics en France. 

Objectif 100 000 bornes

Source : Avere France

“Au 1er mai 2021, la France comptait 33 363 points de recharge ouverts au public, soit une hausse de + 7 % par rapport à  notre précédent baromètre (février 2021). Si cette augmentation marque une légère reprise des déploiements par rapport à 2020, une accélération paraît de plus en plus nécessaire au regard de la détérioration des ratios du nombre de véhicules par point de recharge. La publication de textes réglementaires très attendus, comme la révision du décret n° 2017-26 du 12 janvier 2017 relatif aux infrastructures de recharge pour véhicules électriques, devrait ouvrir une nouvelle dynamique.”

Cécile Goubert, déléguée générale de l’Avere-France

Qu’est-ce que la révision du décret n° 2017-26 du 12 janvier 2017 relatif aux infrastructures de recharge ? 

Le nouveau décret relatif aux bornes de recharge ouvertes au public est paru au Journal officiel le 4 mai 2021. 

L’information la plus importante à retenir : La révision du décret n° 2017-26 du 12 janvier 2017 relatif aux infrastructures de recharge des véhicules électriques enterre l’obligation du standard CHAdeMO sur les bornes de recharge rapides. Les nouvelles stations de recharge installées ou remplacées jusqu’en 2024, devront disposer d’un connecteur type 2 au minimum qui pourra offrir une puissance minimale de 22KW et d’un connecteur Combo2 permettant la recharge rapide. 

Ce nouveau décret va en conséquence permettre d’économiser des milliers d’euros sur chaque installation et a priori accélérer le déploiement des bornes de recharge rapide.

La fin de cette obligation n’était pas au goût des propriétaires de véhicules CHAdeMO qui sont 1 million. Ce choix tranché va pourtant dans le sens des nouveaux véhicules mis à la route qui n’utilisent déjà plus cette technologie.

La part de points de recharge rapide toujours faible

C’est pourtant une des demandes les plus souhaitées par les conducteurs de véhicules électriques effectuant des trajets longs.

Évolution du nombre de points de charge ouverts au public en France
Source : Avere France

Selon l’Avere, les points clés à retenir sont les suivants : 

  • La recharge en courant alternatif (AC) prédomine : 30 788 points de recharge ouverts au public sont en « AC » (une valeur en croissance de + 6 % par rapport au 1er février 2021)
  • La recharge en courant continu (DC) est à la traîne : 2 006 points de recharge. Notons que c’est tout de même + 26 % d’augmentation par rapport à au dernier baromètre de l’Avere. 
  • Seulement 569 points de recharge délivrent à la fois du courant alternatif et du courant continu.

Il reste donc beaucoup à faire mais avec les aides annoncées et le déconfinement en Europe, il reste encore un espoir pour atteindre l’objectif 100 000 bornes d’ici la fin 2021.

L’Europe doit s’engager pour l’installation de bornes de recharge

Le manque d’infrastructures de recharge n’est pas seulement un problème franco-français. En Allemagne, le VDA demande plus de bornes de bornes de recharge.

Qu’est-ce que le VDA ? 

Le Verband der Automobilindustrie (VDA, littéralement Union de l’industrie automobile) est un organisme chargé de définir les standards utilisés dans l’industrie automobile dans la zone d’influence allemande.

L’enquête publiée par le VDA annonce que 17 voitures doivent désormais partager une borne de recharge publique, contre 13 il y a six mois. Il faut noter que cette enquête ne prend pas en compte les bornes de recharge privées (chez les particuliers ou en entreprise) mais le constat est clair : il faut installer plus de bornes de recharge rapides. 

Une récente étude a démontré que l’installation des bornes de recharge est une condition sine qua non pour que le véhicule électrique puisse remplacer les véhicules thermiques sur du moyen long terme en Europe

À lire – Point d’inflexion : Le véhicule électrique moins cher que le thermique d’ici 2025

En conclusion, il faut mettre un coup d’accélérateur pour que l’objectif 100 000 bornes soit atteint fin 2021. Précisons que la crise sanitaire n’a pas aidé le déploiement des infrastructures de recharge.

Il ne serait pas étonnant que les aides soient reconduites l’an prochain afin d’atteindre cet objectif ambitieux. Il ne faudra aussi pas oublier les points de recharge très rapides très demandés par les automobilistes. 

À lire – Bonne nouvelle ! Fastned s’installera bientôt sur les autoroutes françaises

1 commentaire

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.