fbpx

RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) : définition et exemples

La RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) : késako ? La RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises), c’est l’ensemble des pratiques mises en place au sein d’une entreprise afin de respecter les principes du développement durable. Ces pratiques touchent touchent le plan social, environnemental et économique de l’entreprise.

Les entreprises : je t’aime moi non plus

Les entreprises sont surprenantes : elles créent des produits à partir de rien, produisent de la richesse pour leurs investisseurs et donnent des emplois à des employés. Les entreprises ont financé des médicaments qui ont changé la vie de patients. Elles ont connecté le monde avec internet et améliorent ainsi notre qualité de vie. 

Mais tout n’est pas si rose. Les entreprises ont aussi des effets néfastes sur nos vies. Certaines ont été reconnues coupables de nous empoisonner et d’empoisonner notre nourriture. D’autres utilisent des enfants pour fabriquer leurs produits. Certaines vont plus loin en manipulant la vérité pour élire un candidat à des élections politiques. 

Mais ça c’était avant… En 2019, les entreprises ne restent plus impunies. Ces dernières années, l’heure est à la prise de conscience pour les consommateurs. Ces derniers reprennent le pouvoir et exigent des entreprises de la transparence et une éthique irréprochable. 

Et les consommateurs sont prêts à aller jusqu’au boycott pour faire évoluer les choses. En Mars dernier par exemple, l’acteur Georges Clooney a appelé à boycotter une liste d’hôtel. En effet, le nouveau code pénal mis en place par le sultan de Brunei consistant à lapider ou fouetter à mort les homosexuels et personnes adultères, a scandalisé des consommateurs. L’acteur décide de lancer un appel au boycott des hôtels de luxe liés au sultan. Cet appel est suivi par des milliers de personnes.

Pourquoi une entreprise se doit-elle d’avoir une stratégie RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) ?

C’est pour ces raisons que beaucoup d’entreprises s’engagent dans des politiques RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) ambitieuses. Le MEDEF, par exemple, veut accélérer ses démarches RSE en France. Il voit l’écologie comme une opportunité de croissance en France. 

 

Les entreprises le savent. Elle seront tenues responsables de leurs actions et rendent des comptes à leurs salariés, actionnaires, investisseurs, consommateurs, pouvoirs publics et ONG. 

L’objectif d’une stratégie RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) est double
  • Améliorer son image auprès des différents acteurs
  • Augmenter sa rentabilité en investissant dans de nouveaux domaines

De plus, les générations les plus jeunes ne veulent plus travailler pour des entreprises socialement “irresponsables”. Ils sont convaincus que les entreprises devraient investir dans l’amélioration de la société et chercher des solutions qui contribueront au progrès social. Si une entreprise souhaite continuer à pouvoir recruter des talents, il est important de mettre en valeur les efforts pour cibler ces jeunes générations en tant que futur employés mais aussi consommateurs.

Dans cet article nous allons voir : 

 

  • La définition de la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises)
  • Comment réussir sa politique RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises)
  • Quelques exemples concrets à mettre en place au seins de votre structure

La RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) : définition 📚

La définition de la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) diffère selon les régions et organisme. En termes simples, la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) c’est le moyen de sensibiliser les entreprises aux conséquences de leur activité sur la planète.

La RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) : définition de l’Union européenne

La commission européenne dans sa 3ème Communication Sur la RSE (2011) définit la RSE comme  “la responsabilité des entreprises vis-à-vis des effets qu’elles exercent sur la société”.  Selon la commission Européenne, la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) c’est “l’intégration volontaire des préoccupations sociales et écologiques des entreprises à leurs activités commerciales et leurs relations avec leurs parties prenantes”. En d’autres termes, c’est “non seulement satisfaire pleinement aux obligations juridiques applicables, mais aussi aller au-delà et investir « davantage » dans le capital humain, l’environnement et les relations avec les parties prenantes.”. 

 

C’est une philosophie assez simple. Une entreprise n’est pas obligée de subir une politique RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises). Elle peut en bénéficier et en tirer profit. Ces politiques peuvent créer un nouvel écosystème de croissance qui n’existait pas auparavant. 

 

L’UE, qui a compétence exclusive en matière commerciale, contribue aussi au renforcement des normes sociales et environnementales dans le monde à travers l’inclusion d’un chapitre RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) dans les accords de libre-échange qu’elle conclut. Les pays européens, peuvent inclure des chapitres RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) et être force de proposition. C’est le cas notamment pour la France qui a fait des propositions pour renforcer cette pratique dans les contrats avec plusieurs pays.

 

La commission européenne quant à elle publie des directives pour des secteurs ciblés afin de les sensibiliser aux politiques RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises).

La RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) : la norme ISO 26000

En 2010, l’Organisation internationale de normalisation a publié la norme ISO 26000 qui donne une définition de la manière dont les organisations peuvent participer au développement durable. Cette norme est plus pédagogique que contraignante. 

“Elle permet en revanche de clarifier la notion de responsabilité sociétale, d’aider les entreprises et les organisations à traduire les principes en actes concrets, et de faire connaître les meilleures pratiques en matière de responsabilité sociétale, dans le monde entier. Elle vise les organisations de tous types, quelle que soit leur activité, leur taille ou leur localisation.“

La norme ISO 26 000 n’est pas une norme certifiable. Par contre, elle peut permettre à l’organisme d’avoir un label ou encore sert lors d’évaluations ou audits. 

La RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) : les obligations en France

Les grandes entreprises françaises ont pour obligation de publier un rapport dit RSE (ou rapport de responsabilité sociale d’entreprise) chaque année. Cette obligation fait suite aux lois Grenelle II de 2010. 

 

Mais pas de panique, seules quelques entreprises sont concernées :  

  • Les entreprises côtées en bourse 
  • Dont le chiffre d’affaire supérieur à 100 millions d’euros 
  • Et une masse salariale supérieure à 500 employés.

Depuis 2017, la publication du rapport RSE (ou rapport de responsabilité sociale d’entreprise) est obligatoire. Ce rapport est plus connu sous le nom de déclaration de performance extra-financière

À quoi sert la déclaration de performance extra-financière ?

Le but est la transparence. Ce rapport permet de connaître les : 

 

  • conséquences sociales et environnementales des activités des entreprises
  • effets des activités des entreprises quant au respect des droits de l’homme et à la lutte contre la corruption et l’évasion fiscale

Par exemple, vous pouvez consulter la déclaration de performance extra-financière 2018 de Total ici.

Politique RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) : exemples en France et ailleurs ⬇️

Des entreprises en France et ailleurs ont déjà mis en places des actions à leur échelle. Ces actions ont eu un effet très positif sur leurs collaborateurs et leur image. Cette liste d’exemples peut aider les porteurs de projets RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) à s’inspirer.

Quels sont les types d’actions qu’une entreprise peut mettre en place lors d’une démarche RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) ?

Commençons par le début. Il existe plusieurs types d’actions qu’une entreprise peut mettre en place lors d’une démarche RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises).

  • Environnement : audit et plan d’action 
      • Pour mener une politique RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) il faut commencer sur de bonnes bases. Il convient donc de connaître les points à améliorer. La meilleure manière de le faire est d’auditer l’existant afin de savoir ce qui peut être modifié.
      • Les plans d’action dépendent bien sur de l’industrie de l’entreprise. Par exemple, si l’entreprise est dans le textile, elle peut commencer à sourcer ses tissus chez des producteurs bio ou locaux afin de réduire son empreinte carbone.
  • Société 
      • Ce sont des actions à mettre en place pour améliorer le cadre de travail de ses employés. Ce sont des politiques à mettre en place dans les usines par exemple : moins d’horaires, pauses plus fréquentes, etc..
      • Promouvoir la diversité : concrètement promouvoir plus de femmes à des postes clés ou encore des profils plus divers socialement
  • Gouvernance 
    • Concrètement, c’est faire en sorte que les bénéfices de l’entreprises soient réinvestis dans les employés ou encore lutter contre l’évasion fiscale,etc.. 

Nous allons maintenant étudier des exemples concrets d’entreprises qui ont mené des politiques RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) à succès. Libre à vous de choisir de vous inspirer ou de les mettre en place à votre échelle. 

Google : la démarche RSE dans la culture d’entreprise

Le géant américain est connu pour ses prises de position. Son PDG, Sundar Pichai s’est souvent élevé contre les propos de Donald Trump par exemple. Google mène de front une politique RSE respectueuse de l’environnement. Google a également obtenu le score le plus élevé du en matière de RSE, en partie grâce à ses centres de données qui consomme 50 % moins d’énergie que d’autres dans le monde. Ils ont également engagé plus d’un milliard de dollars dans des projets d’énergie renouvelable et permettent à d’autres entreprises de réduire leur impact environnemental grâce à des services tels que Gmail.

Netflix & Spotify : le bien être des employés

Netflix et Spotify ont quant à eux investissent dans le bien être de leurs employés et de leurs familles. Netflix offre par exemple 52 semaines de congés parentaux qu’ils peuvent choisir de prendre à la naissance de l’enfant ou à un autre moment. Spotify offre 24 semaines.

La politique RSE de Spotify

Ford Motor Company : l’électrification

Ford prévoit réduire ses émissions de gaz à effet de serre en utilisant son moteur EcoBoost. L’entreprise prévoit également l’introduction de 40 véhicules électriques (électriques et hybrides) d’ici 2022, ce qui représente un investissement de 11 milliards de dollars. Selon Ford :  » Nous sommes tous concernés. Nous prenons nos véhicules grand public les plus emblématiques, et nous les électrifions. Si nous voulons réussir l’électrification, nous devons le faire avec des véhicules qui sont déjà populaires. »

 

De plus, les concessionnaires Ford américains utilisent de l’énergie verte pour alimenter leurs sites et réduire leur consommation d’électricité et s’auto-suffire en énergie.

Ford Motor Company RSE

Alan : la transparence

La start-up française Alan s’est illustrée par sa transparence dans un marché qui en manquait cruellement : les assurances. En interne, l’entreprise a choisi de mettre en pratique cette transparence en rendant publique la grille des salaires de tous les employés. Le but ? Créer un environnement de confiance dans l’entreprise. Les employés sont rémunérés en fonction de leur poste et chaque année un bonus s’ajoute avec les années d’expérience. 

Starbucks : donner une chance aux plus fragiles

Starbucks cherche à diversifier ses effectifs et à offrir des opportunités à certaines catégories socio-professionnelles. Starbucks s’est engagé à embaucher 25 000 anciens combattants d’ici 2025 dans le cadre de ses efforts socialement responsables. Cette initiative d’embauche visera également à embaucher davantage de jeunes dans le but de « donner un coup de pouce aux carrières en leur donnant leur premier emploi ». Dans le monde entier, l’entreprise s’est associée à l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés afin d’accroître son soutien et ses efforts pour atteindre les candidats réfugiés et embaucher 10 000 réfugiés d’ici 2022.

Lego : réduction des déchets

Lego s’est engagé à investir 150 millions de dollars au cours des 15 prochaines années pour lutter contre le changement climatique et réduire les déchets. Lago a réduit ses emballages, investi dans une source d’énergie alternative et prévoit de s’approvisionner à 100 % en énergie renouvelable d’ici 2020. L’entreprise prévoit aussi d’atteindre un taux de recyclage de 90 %. Pour atteindre ses objectifs, l’entreprise a embauché une équipe dédiée aux problématiques RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises).

Politique RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) : exemples 💚

Comment mettre en place une politique RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) au sein de votre organisation ? Contrairement à ce que l’on pense, il ne faut pas forcément faire des investissements colossaux. Vous pouvez mener une politique RSE à succès sans investissements massifs. Nous allons maintenant voir ce que vous pouvez mettre en place sans difficulté pour faire la différence. 

Réduire ses déchets au sein de l’entreprise

Là aussi, c’est une pratique plus ou moins facile à mettre en place. Les déchets au sein d’une entreprise doivent être réduits et triés. Pour savoir combien vous pouvez réduire, ce site propose de vous aider à connaître les actions à mettre en place au sein de votre organisation. Au sein de votre bureau, vous pouvez juste rappeler à vos collègues de trier ou privilégier le verre au plastique.

RSE : Réduire ses déchets au sein de l’entreprise​

Ne pas imprimer de documents inutilement

On connait tous un collègue qui imprime systématiquement des mails ou des rapports. Réduire ce type de comportement permet de réduire le gaspillage de papier et de diminuer son empreinte carbone.

RSE Ne pas imprimer de documents inutilement

Favoriser le télétravail

En plus de permettre aux employés de travailler plus calmement chez eux, laisser ses employés faire du télétravail a un double bénéfice : cela leur prouve que vous leur faites confiance et leur permet de ne pas subir le trajet jusqu’au bureau. C’est progressiste et écologique. Certaines entreprises telles que Zapier, Buffer ou encore Trello ont quant à elles décidé de ne plus avoir de bureaux et de créer des équipes 100% en télétravail.

Passer à la voiture électrique

Si vous utilisez des voitures dans le cadre de votre emploi, il serait peut-être temps de passer à des modes de transport plus propres. La voiture électrique vous permet non seulement de faire des économies sur votre TCO (Total Cost of Ownership) mais aussi de réduire vos émissions de CO2 et d’améliorer votre image auprès de vos employés, vos fournisseurs et vos clients. 

Ces actions très simples à mettre en place sont des exemples concrets de ce que vous pouvez commencer à faire aujourd’hui à l’échelle de votre équipe, votre étage ou toute l’entreprise. 

En résumé

Toute entreprise a un impact sur son environnement (social, environnemental ou sociétal). La RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) permet à ces entreprises de se rendre compte de leur impact et de l’améliorer. Bien pilotée, une démarche RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) créé des opportunités. Ces opportunités créent de la croissance pour ces entreprises. Même s’il n’existe aujourd’hui aucune obligation pour les organisations, il est stratégiquement important de s’y pencher le plus tôt possible. 

 👋 Beev propose des offres de véhicules 100% électriques multi-marques au meilleur prix ainsi que des solutions de recharge.
Beev vous accompagne dans l’intégralité de votre projet depuis la recherche de votre véhicule jusqu’à l’installation des bornes de recharge.