fbpx

Beev – Votre voiture électrique en quelques clics

Fonctionnement de borne de recharge

Aujourd’hui, nous allons nous intéresser au fonctionnement des bornes de recharge. S’y retrouver dans les différents types de bornes de recharge et comprendre leur fonctionnement peut s’avérer être un méli-mélo. Alors pour vous aider à ne plus vous emmêler les pinceaux sur ce sujet, voici un article complet synthétisant l’information de manière claire et compréhensible.

Les bornes individuelles

Les bornes individuelles représentent une large majorité des points de charge français à l’heure actuelle. Bien comprendre cela permet de passer le cap et de faire comme 90% des Français qui se rechargent soit à domicile soit sur leur lieu de travail.

Qu’est-ce qu’une borne de recharge individuelle ?

Une borne de recharge que l’on appelle individuelle est installée dans un contexte privatif. Que ce soit chez soi, ou dans son parking lorsque vous habitez en copropriété, seul vous avez la maîtrise de l’installation. Sa puissance de charge varie entre 3,7 et 22 kw en fonction de votre installation électrique (monophasé ou triphasé).

Pour aller plus loin → Guide borne de recharge en copropriété 

Comment fonctionne une borne de recharge individuelle ?

Une borne de recharge individuelle se compose d’une unité accueillant l’énergie et la distribuant au véhicule par le biais d’un câble de recharge.

Fonctionnement borne de recharge
Source : Éduscol éducation

La norme actuelle utilise la connectique T2, aussi bien du côté de la borne que du côté du véhicule. Cette connectique couvre la totalité des véhicules électrifiés construits après 2016, et le câble est souvent inclus lors de l’achat d’un véhicule électrique neuf. De plus, une borne individuelle dispose de sa propre ligne électrique, protégeant ainsi votre installation.

En plus de cela, la sécurisation d’une borne de recharge passe par deux aspects. Le premier se situe devant la borne. Grâce à l’installation d’un interrupteur différentiel et d’un disjoncteur. Ces deux éléments installés sur le tableau électrique permettent à votre installation de ne subir ni panne, ni accident.

Le second se situe dans la borne : certaines bornes peuvent être équipées d’un module dit de « délestage ». 

La borne calcule alors la quantité d’énergie qu’elle peut puiser sans faire sauter les plombs. Cela sécurise l’installation évitant une consommation électrique supérieure à ce que votre installation peut délivrer.

Enfin, pour lancer une charge ou l’arrêter, cela varie entre les modèles de borne individuelle. Le premier cas de figure, la borne n’a pas d’interface de gestion à distance. Dans ce cas, le simple branchement du câble au véhicule active la charge. Retirer ce dernier l’arrête. Dans le second cas de figure, votre borne est connectée. L’interface mobile vous permet alors de brancher votre véhicule mais de démarrer votre charge en pleine nuit par exemple. Cela vous permettra d’optimiser le coût de la charge si vous êtes en contrat d’Heures pleines / Heures creuses.

Le progrès technique allant très vite sur les bornes de recharges individuelles, la majorité des bornes propose désormais une interface de gestion à distance dans leur modèle, même sans option.

Pour aller plus loin → Green’up ou WallBox

Pourquoi installer une borne de recharge individuelle ? 

Les bornes individuelles sont, comme leur nom l’indique, sont réservées à un usage personnel. Leur lieu d’implantation se fait proche des habitations, rendant leur usage quotidien. 

Une fois installé, le propriétaire effectue en moyenne 95% de ses recharges par ce biais. Avec un plein moyen aux alentours des 7 euros, c’est la solution la plus fiable et économique pour tout particulier souhaitant s’assurer un véhicule rechargé tous les matins.

La durée de recharge peut varier en fonction de la puissance de la borne. Néanmoins, avec une installation en 7,4 kW, la grande majorité des véhicules électriques actuels se rechargent totalement en moins de 10 heures.

Pour aller plus loin → Prix borne de recharge 

Les bornes de recharge publiques 

Qu’est-ce qu’une borne de recharge publique ?

Les bornes publiques sont des bornes dont l’usage est partagé. Elles peuvent être installées par des entreprises ayant un accès libre à leur parking (Restaurant, Golfs …), par des grandes enseignes (Supermarchés, Centre commerciaux …) ou encore des infrastructures de la fonction publique (Mairies, Centres de formation …). Enfin, certaines bornes publiques peuvent être installées par un « opérateur de mobilité ». Ce dernier installe des bornes de recharge ouvertes au public dans les agglomérations et facture un abonnement. Dans tous les cas, leur accès est soumis à des conditions assez variables que je vais expliciter juste après.

Pour aller plus loin → Aides installation borne de recharge en entreprise

Comment fonctionne une borne de recharge publique ?

Bien qu’on les appelle publiques, ces bornes n’ont pas un accès libre. Elles font soit partie d’un réseau de recharge, soit sont soumises à des conditions. Un établissement de loisir par exemple, qui a intérêt à construire des bornes de recharge, pourra exiger que les utilisateurs fassent uniquement partie de sa clientèle. Le fonctionnement d’une borne de recharge dans ce cas de figure peut varier sensiblement selon les établissements, je vous conseille donc de vous renseigner directement auprès de ces acteurs.

Concernant le cas des réseaux de recharge, c’est assez simple.  Vous pouvez vérifier que les bornes soient en état de charge et libre via une application le plus souvent. Votre condition d’accès réside dans une carte de recharge. Elle vous permettra de déverrouiller la borne afin de lancer la charge.

Pour aller plus loin → Borne de recharge en restauration 

Pour quel usage ?

L’usage des bornes publiques est le plus souvent sporadique. Soit, vous ne consommez pas beaucoup avec votre véhicule électrique et une recharge par semaine suffit à votre besoin kilométrique hebdomadaire. Soit vous êtes en déplacement et avez besoin de vous recharger en urgence. La raison d’une telle fréquence réside dans son prix. Cela peut varier mais nous sommes en général autour de la vingtaine d’euros le plein. Bien loin des 7 euros avec une borne domestique.

Pour vous donner quelques conseils en cas de charge avec une borne publique ; amenez votre chargeur T2 vers T2 avec vous, renseignez-vous sur la puissance maximale acceptée par votre véhicule, et enfin, ne dépassez pas les 80% de charge de votre batterie. Le passage de 80% à 100% est beaucoup plus long, la batterie diminuant le débit de charge pour éviter la surcharge.

En conclusion :

Pour résumer, on distingue 2 types de bornes de recharge.

  • Les bornes individuelles. Elles sont installées dans des lieux privés, souvent les domiciles de leurs usagers. Elles ont des puissances réduites (de 3,7 à 22 kW). Leur usage est quotidien et le prix de la recharge est très abordable (environ 7 euros la charge à 7,4 kW).
  • Les bornes publiques. Elles sont installées dans des lieux accueillants du public (agglomérations, entreprises, grandes surfaces …). Leur fonctionnement nécessite une carte de recharge. Elles ont des puissances variables et peuvent parfois effectuer des charges rapides (moins de 60 minutes). Leur usage est sporadique, souvent pour du dépannage, car leur prix est élevé (20 euros le plein en moyenne).

J’espère que vous comprenez mieux l’univers des bornes de recharge maintenant. Bien se familiariser avec ce dernier vous permettra d’être sereins en passant à l’électrique. J’espère que vous avez apprécié cet article et je vous dis à bientôt en électrique (si ce n’est pas déjà le cas).

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.