fbpx

Beev – Votre voiture électrique en quelques clics

Les Zones à Trafic Limité (ZTL) bientôt à Paris

Présentes dans de grandes villes européennes, les ZTL ou zones à trafic limité font aujourd’hui débat car leur mise en place à Paris est imminente. Impactant les automobilistes, cette nouvelle mesure n’est pas sans conséquences pour la vie parisienne en particulier les commerces qui appréhendent les retombées économiques.

Table des matières

La ZTL, qu’est ce que c’est ?

La Zone à trafic limité, plus communément appelée la ZTL, intervient en faveur des mobilités douces telles que les vélos, la marche et les trottinettes. Principalement utilisées par les grandes villes pour progressivement bannir les véhicules, ces ZTL sont le fer de lance des programmes politiques écologiques actuels. 

Pour favoriser les mobilités douces les ZTL permettent de réserver les voies à des catégories précises d’usagers, les véhicules qui ont l’autorisation de circuler sont considérés comme essentiels au bon fonctionnement comme les bus, les artisans et livreurs. Le trafic dit de “transit”, soit le fait de ne pas s’arrêter en traversant une zone, y est interdit. Le but ultime de ces ZTL : dépolluer les grandes villes et limiter les nuisances sonores générées par un trop fort trafic.

ZTL
Source: Grenoble Alpes Métropole - Zone à trafic limité du centre ville de Grenoble

Aujourd’hui, de nombreuses villes utilisent ce dispositif dans leur fonctionnement comme Nantes, Rome et Madrid. Les ZTL séduisent et sont surtout efficaces. Par exemple à Nantes le trafic a été divisé par trois depuis 2012 passant de 15 000 véhicules à 5 000 véhicules par jour.

A Paris, les ZTL devraient faire leur apparition durant le second semestre 2022 dans le 1er, 2e, 3e et 4e arrondissement ainsi qu’une partie du 5e, 6e et 7e arrondissements. Ce changement impacterait une grande partie des commerces situés dans le centre, une première pour les ZTL qui n’ont pas encore été implémentées sur une densité aussi grande.

Les conséquences du changement de mobilité

Qui dit limitation du trafic des voitures dit également conséquences pour les automobilistes.

Mais que risque-t-on si l’on ne respecte pas les ZTL ?

Le non-respect des zones à trafic limité est une infraction punie par une amende d’une centaine d’euros. Les automobilistes sont donc prévenus, traverser une ZTL n’est pas sans risque pour le porte monnaie. 

Un changement de mobilité sera donc nécessaire pour beaucoup d’usagers qui devront ainsi privilégier les transports en commun ou les autres mobilités dites douces pour sé déplacer dans le centre de Paris.

Quel impact pour la vie parisienne ?

Les commerces appréhendent la mise en place des ZTL  dans le centre de Paris. Avec plus de 15% des commerces qui seraient concernés, le risque encouru par le développement des ZTL serait la diminution de la fréquentation de certains commerces car la mobilité serait trop contraignante pour se rendre dans ces zones.

Les informations clefs à retenir

Les objectifs principaux des ZTL:

  • limiter la pollution
  • limiter les nuisances sonores engendrées par les véhicules
  • améliorer la sécurité des piétons et des cyclistes
  • faciliter la circulation des usagers autorisés à circuler

La première ville française à avoir bénéficié de la ZTL est Nantes en 2012.

Le projet de ZTL à Paris est prévu pour le second semestre de 2022 dans le centre de Paris.

En somme, les ZTL permettent une véritable avancée sur la dépollution des villes mais pas sans controverses étant donné la pression actuelle pesant sur les commerces. Les enjeux sont donc écologiques, économiques mais également sociaux par l’évolution indispensable des mobilités. 

Pour aller plus loin vous pouvez consulter notre article sur la fin des voitures thermiques qui traitent également des ZFE (Zone à faibles émissions) qui suit la tendance de limitation des véhicules polluants dans les grandes villes : https://beev.co/voitures-electriques/fin-voitures-thermiques/ 

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux !
Pour être au courant de toute
l'actualité du véhicule électrique !

Cet article vous à intéressé ?

Partagez le !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.