Acheter sa voiture électrique en LOA (nos conseils)

Acheter sa voiture électrique en LOA (location avec option d’achat) est une formule d’achat populaire auprès des futurs propriétaires de véhicules électriques. Pourquoi ? Pour faire simple, vous avez la possibilité de lisser le prix du véhicule sur plusieurs années et vous êtes plus libre. À la fin de votre contrat de LOA (location avec option d’achat), vous pouvez soit acheter le véhicule ou le rendre au loueur. 

Avant d’aller plus loin, assurez-vous que la LOA (location avec option d’achat) est une formule qui correspond à vos besoins.

➡️ LIRE NOTRE ARTICLE – Leasing de voiture : comment ça marche ?

Dans cet article, nous allons voir :

  • Qu’est-ce qu’une LOA (location avec option d’achat) ?
  • Les pièges à éviter lors de la souscription d’un dossier de LOA (location avec option d’achat) 
  • Les documents nécessaires pour constituer son dossier de LOA (location avec option d’achat)

Qu’est-ce qu’une LOA (location avec option d’achat) ? 📚

Commençons par les bases : qu’est-ce qu’une LOA (location avec option d’achat) ? et pourquoi acheter sa voiture électrique en LOA (location avec option d’achat) ?

LOA (location avec option d’achat) : définition

La LOA (location avec option d’achat) est un contrat entre deux parties : le propriétaire (le loueur) d’un bien spécifique accorde à une seconde partie (le loueur) le droit à sa possession exclusive et à son utilisation pendant une période déterminée et à des conditions déterminées, en échange de loyers ou paiements périodiques déterminés. 

 

Dans le cas d’un véhicule, la LOA (location avec option d’achat) est la location d’une voiture  pour une période de temps déterminée à un montant convenu pour la location. Très souvent, ce type de contrat est utilisé à défaut de payer comptant un véhicule. 

  • Pour les particuliers, il permet de pouvoir conduire un véhicule neuf sans débourser la totalité de la valeur du véhicule en une fois
  • Les entreprises optent pour ce type de contrat pour soulager leur trésorerie. La location du véhicule permet de lisser l’investissement de départ. 

La principale différence d’un contrat de location classique (LLD) est qu’à la fin du contrat (généralement 2, 3 ou 4 ans), le véhicule doit être retourné à la société de location ou acheté pour la valeur résiduelle.

La valeur résiduelle des véhicules électriques

Afin de savoir s’il faut racheter son véhicule électrique à la fin d’une location avec option d’achat, il faut s’intéresser à la valeur résiduelle du véhicule.

Le montant de l’option d’achat est mentionné dans le contrat de location. Ce montant est généralement calculé sur la valeur résiduelle d’un véhicule à la fin de contrat. La valeur résiduelle est donc une estimation du loueur ou du concessionnaire. 

Location avec option d’achat = Loyer * mois * taux d’intérêt courant + valeur résiduelle

Déterminer la valeur résiduelle d’un véhicule n’est pas une tâche aisée. Les projections sont largement basées sur la façon dont un modèle donné a conservé sa valeur dans le passé, ainsi que sur la demande prévue pour le véhicule d’occasion. Peu de véhicules électriques âgés de deux ou trois ans ont un historique qui permet aux experts en évaluation d’estimer leur prix de revente ce qui explique certains loyers élevés pour des modèles de voitures électriques.

Dans l’état actuel des choses, il est difficile d’estimer le prix de revente des véhicules électriques. Plusieurs raisons expliquent cette difficulté d’estimer la valeur résiduelle des véhicules électriques : 

    • Un  historique assez faible : les modèles électriques sont récents et il n’y a pas un réel marché du véhicule d’occasion
    • Le nombre d’aides disponibles pour l’achat d’un véhicule électrique neuf : les véhicules électriques sont subventionnés par le Gouvernement français. Ces subventions, nécessaires, rendent les prix des véhicules neufs souvent très attractifs ce qui pousse les consommateurs à privilégier des véhicules électriques neufs au lieu de véhicules électriques d’occasion.
    • L’autonomie : les premiers véhicules électriques avant des autonomies relativement limitées. Ces modèles ne sont donc pas compétitifs par rapport à de nouveaux véhicules électriques avec plus d’autonomie.

LOA (location avec option d’achat) en chiffres

En France, la LOA (location avec option d’achat) a financé 3 voitures neuves sur 4 en 2018 selon le rapport d’activité annuel de l’Association Française des Sociétés Financières. La LOA représente aussi la moitié des financement de voitures d’occasion. 

La part de la LOA dans les financements de voitures neuves est passée de 42% en 2013 à 75% en 2018. C’est une progression de + 13,2% en 2018. 

Ces changements sont une bonne nouvelle pour le secteur automobile en France qui peut compter sur la LOA (location avec option d’achat) pour booster ses ventes. Ces progressions se font au détriment du crédit classique qui enregistre un net recul auprès des consommateurs français.

Faut-il racheter sa voiture électrique après une LOA ?

C’est une question qu’on nous pose très souvent. Comme dans la plupart des cas, on peut pas faire de généralités. La réponse dépendra de votre cas de figure personnel.

Vous arrivez au terme de votre contrat de location

Si votre LOA (location avec option d’achat) arrive à sa fin, vous avez deux options : rendre le véhicule ou lever l’option d’achat.

Publiez une annonce sur des sites de revente gratuits : Leboncoin par exemple.  La valeur d’une voiture d’occasion est largement basée sur l’offre et la demande, par rapport à son état et au nombre de kilomètres au compteur. Publiez une annonce détaillée avec toutes les options du véhicule, plusieurs photos et le kilométrage à date. En ce qui concerne les voitures électriques, il est conseillé de communiquer sur l’état de la batterie.  

⚠️ Bon à savoir, la plupart des constructeurs proposent une garantie de plusieurs années sur les batteries de voitures électriques. N’hésitez pas à le préciser dans votre annonce afin de rassurer les acheteurs potentiels.

En fonction du prix affiché et du nombre de demandes que vous allez recevoir, vous saurez si vous devriez racheter le véhicule à la fin de votre LOA ou pas : 

  • Si le prix de revente possible est plus élevé que l’option d’achat => reprenez le véhicule et revendez le en faisant un profit 
  • Si le prix de revente possible est inférieur à l’option d’achat => rendez le véhicule au concessionnaire ou loueur 
  • Si les prix sont similaires => ce sera à vous de décidez si vous souhaitez garder le véhicule ou pas. Cela dépendra de votre satisfaction quant au modèle. 

⚠️ Bon à savoir, en rachetant le véhicule, certains services compris dans le cadre d’une LOA (location avec option d’achat) ne sont plus compris. Il vous faudra prendre à votre charge l’entretien du véhicule par exemple. 

Vous ne souhaitez pas payer de pénalités

Un contrat de location avec option d’achat (LOA) est soumis à une limite de kilomètres à parcourir chaque année. Si vous n’avez pas fait attention à votre quota de kilomètres, vous serez amené à payer des pénalités très élevées souvent. Dans ce cas, il est parfois judicieux de racheter le véhicule au prix convenu dès le départ.

La plupart des contrats ont des kilométrages de 10 000 kms annuels en France mais il est possible d’aller au delà si vous roulez plus.

⚠️ Bon à savoir, si vous êtes un gros rouleur, il faut privilégier une location longue durée (LLD) et non une location avec option d’achat (LOA).

Acheter sa voiture électrique en LOA (location avec option d’achat) : vos avantages

La LOA (location avec option d’achat) de véhicules offre des avantages tant aux acheteurs qu’aux vendeurs. 

Les avantages de la LOA (location avec option d’achat) pour le locataire

  • Vous pouvez rouler dans une voiture neuve pendant la durée souhaitée 
  • Les mensualités de location seront généralement inférieures à ceux d’un prêt-auto : le locataire paie à l’usage et non à la possession.
  • Le locataire n’a pas à s’inquiéter de la valeur future du véhicule, alors que le propriétaire le fait. Pour un bailleur d’entreprise, il y a des avantages fiscaux à considérer.
  • La durée du contrat et le kilométrage sont définis selon les besoins du locataire.
  • Vous n’avez pas à débourser beaucoup d’argent : le premier loyer majoré représente environ 5 et 15 % du prix de vente du véhicule.

Les avantages de la LOA (location avec option d’achat) pour le loueur

  • Le loueur reste propriétaire du véhicule et peut – à la fin de votre contrat – le relouer ou le revendre avec des plus-values. 
  • Les contrats de LOA (location avec option d’achat) étant plus courts, cela permet de fidéliser sa clientèle et d’avoir de nouveaux contrats plus souvent. 
  • Un stock de véhicules d’occasion conséquent et renouvelé qui permet de revendre à des marchés friands de véhicules d’occasion.

Vous l’aurez compris, la LOA (location avec option d’achat) a le vent en poupe et permet de financer plus de véhicules en France. Si vous choisissez ce type de financement, il serait intéressant de vous renseigner sur les pièges à éviter lors de la souscription des contrats.

👋 Vous souhaitez passer à la voiture électrique ? Contactez-nous ici

Acheter sa voiture électrique en LOA (location avec option d’achat) : les pièges à éviter ⛔

Vous l’aurez compris, la LOA (location avec option d’achat) a le vent en poupe et permet de financer plus de véhicules en France. Si vous choisissez ce type de financement, il serait intéressant de vous renseigner sur les pièges à éviter lors de la souscription des contrats.

 

Les locations de voitures sont généralement de trois ans. Certains contrats peuvent aller jusqu’à 5 ans. Le prix décroît plus la durée d’engagement augmente. 

Le premier loyer majoré

Ce montant représente le premier versement à effectuer en plus du premier loyer. Ce montant est généralement élevé (entre 5 et 15 % du prix de vente du véhicule voire plus pour certains contrats).

Lorsque vous demandez les devis, il faut prêter attention à ce montant. En effet, il arrive de voir des offres de mensualités très alléchantes mais avec premiers loyers très élevé. 

 

Le calcul est assez simple. Prenons un exemple pour un contrat de 36 mois.

 

  • Offre n°1 : Loyer de 200€/mois avec un 1er loyer majoré de 8 000€ 
  • Offre n°2 : Loyer de 300€/mois avec un 1er loyer majoré de 1 000€ 

 

C’est l’effet du marketing mais notre cerveau va être plus attiré par la première offre.  Mais si nous sortons notre calculatrice, voici ce que donne ces chiffres sur 36 mois.

 

  • Offre n°1 : (200 € x36) + 8000 € = 15 200 € ❌
  • Offre n°2 : (300 € x36) + 1000 € = 11 800 € ✅

 

Il faut donc à chaque fois faire ce calcul simple afin de ne pas tomber dans le piège des offres trop alléchantes qui vont nous coûter au final plus cher. De même, le principe même de la location de voiture est de ne pas trop débourser en apport ce qui rend les offres aux premiers loyers majorés trop importants superflues.

Le kilométrage sur la durée de la location

C’est le second point très important à prendre en considération. Les offres de location longue durée sont souvent soumises à des restrictions en terme de kilométrage. Ce kilométrage est fixe et ne peut être dépassé sans payer une facture à la fin du contrat. La facture peut être très salée dans le cadre de dépassements kilométriques.

 

Prenons un exemple : vous avez souscrit à un contrat de 10 000 km/an inclus pour un contrat de 3 ans. À la fin du contrat, vous avez parcouru 40 000 km au lieu des 30 000 prévus dans votre contrat. 

 

Le montant de la facture à la fin du contrat sera du montant du nombre de kilomètres parcourus en plus multiplié par un prix au kilomètre. Ce montant est inscrit sur votre contrat lors de la signature. Imaginons que pour chaque kilomètre supplémentaire vous êtes facturé d’un montant de cinq centimes par exemple.

 

Dans ce cas, le montant supplémentaire dû sera de : (40000-30000)*0.05= 500 €.

Si vous n’avez pas prévu une telle dépense dans votre budget cela peut vous pénaliser lors de la restitution de votre véhicule.

Les frais de remise en état

Les frais d’entretien du bien restent à votre charge, en tant que locataire. C’est un point très important. Lorsque vous louez une voiture, elle ne vous appartient pas. Vous devez donc la rendre dans un état irréprochable.

Dans le cas contraire, le propriétaire (concessionnaire ou loueur) peut exiger des frais de remise en état très élevés. 

Les concessionnaires ou loueurs font souvent appel à des professionnels qui vont passer en revue chaque détail du véhicule. Si le véhicule ne respecte pas le cahier des charges du loueur, celui-ci peut exiger des travaux de réparation souvent sur-facturés qui vont vous être réclamés.

En résumé, avant de souscrire à un contrat de LOA (location avec option d’achat), il faut bien lire toutes les modalités du contrat. Vous avez la possibilité de négocier certaines modalités telles que le kilométrage ou encore la personnalisation du véhicule.

L’assurance d’une voiture en LOA (location avec option d’achat)

C’est à vous d’assurer le véhicule lorsque vous souscrivez à un contrat de location avec option d’achat même si le véhicule ne vous appartient pas. Vous avez la possibilité de l’assurer auprès de l’assureur de votre choix mais le loueur peut vous imposer un type de contrat avec des garanties plus larges. 

 

Nous vous conseillons d’opter pour une assurance tous risques pour toute souscription de contrat en LOA (location avec option d’achat) pour avoir l’esprit tranquille.

Acheter sa voiture électrique en LOA (location avec option d’achat) : constituer son dossier 🗂️

Vous avez choisi votre future voiture, vous avez comparé les offres et trouvez un contrat qui vous convient. Il est maintenant temps de passer à la constitution du dossier. 

Le dossier que vous constituez sera envoyé à l’organisme de financement du concessionnaire ou du loueur.

Quels sont les documents à fournir pour les particuliers dans le cadre d’une LOA ?

  • La copie de vos trois derniers bulletins de salaire. Si vous êtes retraité ou indépendant, il vous sera demandé le dernier ou les deux derniers avis d’imposition.
  • Une copie de votre pièce d’identité, une Carte Nationale d’Identité ou bien un passeport en cours de la validité.
  • Un justificatif de domicile de moins de 3 mois. Cela peut être un facture de gaz d’électricité ou de téléphone (même portable) ou une quittance de loyers, un titre de propriété.
  • Un Relevé d’Identité Bancaire (RIB).

Quels sont les documents à fournir pour les entrepreneurs et professions libérales dans le cadre d’une LOA ?

  • La copie de vos trois derniers bulletins de salaire. Si vous êtes retraité ou indépendant, il vous sera demandé le dernier ou les deux derniers avis d’imposition.
  • Une copie de votre pièce d’identité, une Carte Nationale d’Identité ou bien un passeport en cours de la validité.
  • Un justificatif de domicile de moins de 3 mois. Cela peut être un facture de gaz d’électricité ou de téléphone (même portable) ou une quittance de loyers, un titre de propriété.
  • Un Relevé d’Identité Bancaire (RIB).

Quels sont les documents à fournir pour les sociétés/ personnes morales dans le cadre d’une LOA ?

  • La copie recto-verso de la pièce d’identité en cours de validité (Carte Nationale d’Identité ou passeport) du PDG ou gérant.
  • Un extrait de K-Bis
  • Un Relevé d’Identité Bancaire (RIB).
  • Une partie du bilan ( Feuillets 1 à 8 + 11 ) ou 2031 / 2035
  • L’identité et les coordonnées de l’expert-comptable de la société.
  • Statuts (associations)

Après étude du dossier, il y a trois scénarios :

  • Accord : le dossier est accepté. Félicitations, vous pouvez passer à la signature du bon de commande et commander votre véhicule 
  • Des documents supplémentaires sont demandés : dans certains cas, l’organisme de financement peut vous demander des garanties supplémentaires
  • Refus : le dossier est refusé. Vous pouvez tenter de refaire un dossier ou opter pour un autre mode de financement.

Dans quel cas un dossier de LOA (location avec option d’achat) peut être refusé ?

Le dossier peut être refusé pour les raisons suivantes : 

  • Les revenus sont insuffisants (votre taux d’endettement est trop élevé) 
  • Antécédents d’impayés 
  • Inscriptions aux fichiers
  • Surendettement
  • Mauvaise cotation Banque de France (entreprises)
  • Pas assez de bilans (entreprises)

👋 Vous souhaitez passer à la voiture électrique ? Contactez-nous ici

Pourquoi acheter sa voiture électrique en LOA ? ⚡

  • Acheter sa voiture électrique en LOA (location avec option d’achat) présente plusieurs avantages. 

     

  • Mieux maîtriser son budget – Une voiture électrique coûte au départ plus cher qu’une voiture thermique. L’investissement de départ est très vite rentabilisé mais certains modèles restent plus chers que leurs équivalents thermiques. Acheter sa voiture électrique en LOA (location avec option d’achat) vous permet alors de lisser l’investissement de départ et de rouler avec une voiture électrique sans vous ruiner. 

     

  • Profiter des avantages des voitures électriques – Le coût d’entretien d’une voiture électrique est très faible. Ce qui peut coûter très cher avec des voitures thermiques ne vous coûtera pas grand chose avec une voiture électrique. Par exemple, la vidange d’huile n’est plus nécessaire. De plus, l’embrayage, et les plaquettes de frein sont moins sollicitées grâce au système de récupération d’énergie. 

    C’est un avantage conséquent dans le cas d’un achat de voiture électrique en LOA (location avec option d’achat). 

     

  • Être certain de faire une bonne affaire – Un des avantages de l’achat de voiture électrique en LOA (location avec option d’achat), c’est surtout de ne pas se poser la question de la valeur résiduelle de sa voiture électrique. Si vous achetez votre voiture électrique en LOA (location avec option d’achat) et que son prix de revente ne vous convient pas, vous n’avez qu’à la rendre. Il vous suffira de prendre un nouveau modèle auprès de votre concessionnaire à la fin de votre contrat. Si le prix de revente est supérieur à votre option d’achat, vous pouvez racheter la voiture électrique. 

En résumé

La LOA (location avec option d’achat) est une solution idéale pour acheter un véhicule neuf si vous ne souhaitez investir un apport trop important. Cette formule permet aussi de lisser le prix sur plusieurs mois et de mieux gérer son budget. Comme avant la signature de chaque contrat, il faut faire attention aux détails et bien se renseigner et comparer les offres avant de signer. 

Acheter sa voiture électrique en LOA (location avec option d’achat) est une très bonne option une fois que les petits détails de contrats sont traités.

Un autre cas de figure pourrait vous convaincre d’acheter le véhicule : si le véhicule est dans un mauvais état. En vous louant le véhicule, le concessionnaire ou le loueur souhaite récupérer un véhicule dans un état irréprochable. Si ce n’est pas le cas, il vous faudra sans doute acheter le véhicule et sans doute faire quelques travaux pour sa remise en état à vos frais. Il vous sera ensuite possible de le revendre ou de le garder pour vous.

Ça y est ! Vous devriez pouvoir savoir s’il vous est préférable d’acheter ou de rendre votre véhicule en location avec option d’achat (LOA). N’hésitez pas à nous envoyer vos questions sur hello@beev.co !

Offrez-vous une voiture électrique

 👋 Vous souhaitez passer à la voiture électrique ? Beev propose des offres de véhicules 100% électriques multi-marques au meilleur prix ainsi que des solutions de recharge. Beev vous accompagne dans l'intégralité de votre projet depuis la recherche de votre véhicule jusqu’à l’installation des bornes de recharge. 

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :