fbpx

Beev – Votre voiture électrique en quelques clics

Camion électrique : Quels sont les meilleurs modèles en 2021 ?

Le camion électrique va-t-il inonder nos routes ? Est-ce la prochaine étape de transformation de nos villes ?

Avec la fin de la mise en vente des véhicules diesel d’ici à 2024 ainsi que l’urgence écologique, le marché des véhicules électriques est en pleine expansion sur le vieux continent. En effet, entre les mesures prises par le gouvernement français et la Commission Européenne pour stopper progressivement la voiture thermique et se rapprocher de la neutralité carbone, la tendance tend clairement vers l’électrique.

 

Pour cela, il faut passer forcément par le marché des poids lourds, puisque ceux si, dégagent énormément de CO2 dans l’atmosphère. Beaucoup plus que les véhicules thermiques plus “classiques”, normal me direz-vous, étant donné leurs tailles et leurs poids conséquents. Sans oublier qu’ils sont nécessaires pour transporter un grand paquet de marchandises, ce qui alourdit forcément le poids total, et nécessite donc plus de puissance afin de déplacer le tout.

 

Les avantages des camions électriques

Autre atout qui va pousser les constructeurs à produire de plus en plus de camions électriques ; les nuisances sonores. En effet particularité agréable comparée à leurs homologues thermiques : les véhicules électriques sont particulièrement silencieux. Comparés aux moteurs à combustion, ils sont composés de moins de pièces en mouvement, qui se déplacent de manière uniforme, ce qui leur permet de se déplacer quasiment sans bruit en toutes circonstances. Ce gain de silence va arranger les conducteurs, qui ne pouvaient pas circuler à certains endroits avec des camions thermiques qui produisaient de trop grosses nuisances sonores pour certaines zones urbaines.

Camion Électrique : Les gros constructeurs s'y mettent

C’est en ce sens que de plus en plus de constructeurs se mettent aux poids lourds électriques, tel que Mercedes, Tesla ou encore Renault.

Il y a aussi de nombreuses avancées technologiques qui font leur apparition afin de faciliter le développement des camions électriques. On peut s’en apercevoir avec le record établi par le constructeur suisse Futuricum, qui a parcouru 1 099 kilomètres en 23 heures avec son camion, sans effectuer de recharge. On peut espérer que d’autres constructeurs se rapprochent de ces résultats, afin de le voir être déployé plus largement.

Celles-ci profiteront au plus grand nombre pour faciliter la transition, et ne plus être dépendant des camions thermiques.

Il est aussi prévu aussi d’installer des bornes de recharge rapide, afin de faciliter les longs trajets de leurs conducteurs. Des marques telles que Volvo Group, Daimler Truck et Traton ont déjà signé un protocole d’accord pour le développement d’un réseau en Europe¹.


Nos véhicules utilitaires électriques → https://beev.co/utilitaires-electriques/

Les meilleurs camions électriques sur le marché en 2021​

Maintenant qu’on a mentionné toutes les avancées qui ont été réalisées pour favoriser l’implantation des camions électriques sur le marché, on va pouvoir s’attaquer aux modèles déjà disponibles, ou qui vont bientôt arriver.

Le Logistics 18E

Camion électrique Logistics 18E

On l’a mentionné dans l’introduction avec ce record de 1 099 kilomètres d’autonomie réalisé en 23 heures, le Logistics 18E mérite bien d’avoir son paragraphe rien qu’à lui pour sa belle performance. Cette alliance de puissance, d’écologie et de rentabilité est le petit bijou du constructeur suisse Futuricum.
Il possède quatre moteurs qui fournissent une puissance totale de 680 chevaux. Ce qui est pratique avec le Logistics18E, les batteries du véhicule peuvent être réutilisées comme accumulateur stationnaire ou être recyclées.

Le Logistics 18E est limité à 86 km/h en raison des contraintes électriques.

Il peut se recharger avec un système CCS type 2 à 350kW, en à peine 1 heure et 42 minutes. Dans des conditions réelles, moins optimales que lors du record d’autonomie, le Logistics 18E peut aller jusqu’à 500 km d’autonomie.

À noter que son poids total est de 19 tonnes.

Renault Trucks D Wide Z.E​

Camion électrique Renault D trucks

Concernant le Renault Trucks D Wide Z.E, il est conçu principalement pour le milieu urbain, et facilite la collection des déchets sur ce milieu. Ce véhicule permet donc d’accéder aux zones faibles émissions (ZFE) et aux zones de circulation restreintes. 
Il permet jusqu’à 11 tonnes de charge utile, une réduction du poids totale non négligeable lorsqu’on le manie en ville, comme le veut son utilité.

Il a une batterie faite en lithium ion avec une capacité de 200 kWh qui lui permet une autonomie pouvant atteindre les 200km. Point positif, il est compatible avec la charge rapide et possède un chargeur embarqué de 22kW.
Il possède uniquement 2 moteurs électriques pour une puissance maximale de 500 chevaux, ce qui suffit amplement pour son utilisation.

La Tesla Semi

Camion électrique Tesla Semi

Il est l’heure de s’attaquer à un gros morceau, la star de cet article, le fameux Tesla Semi.

Comme souvent avec Tesla, ce sont des modèles toujours très attendus. Tesla a l’habitude de susciter beaucoup d’engouement chez les fans de véhicules électriques. Avant de rentrer dans les détails techniques, il faut savoir que ce véhicule a été quelque peu victime de son succès, tout d’abord présenté en 2017, la Tesla Semi, devait rentrer en production courant de l’année 2019 et envoyé aux clients d’ici 2020. Malheureusement, dû aux évènements que l’on connaît tous, pandémie, crise sanitaire et consorts, la production a été grandement retardée jusqu’à 2021 et les livraisons devraient commencer sur la même période.

Tesla s’est fixé une cadence de production de 5 camions assemblés par semaine, les premiers serviront à assurer leurs propres livraisons, et oui faut bien s’amuser avec ses propres jouets parfois. De nombreuses grosses entreprises avaient déjà passé commandes, pour ceux qui ont commandé leurs exemplaires relativement tard ils vont devoir se montrer patient, ils sont prévenus. Entre les 100 camions électriques commandés par Pepsi ou encore les 50 camions de Sysco, ça va devoir carburer dans la Gigafactory du Nevada,l’usine qui se charge de l’assemblage des véhicules. 

Camion électrique Tesla Semi

À présent on va pouvoir discuter de ce qu’elle a sous le capot. Le Tesla Semi se définit comme étant “le camion le plus sécuritaire”, ainsi que le plus “confortable jamais vu”.

Quatre moteurs indépendants fournissent l’accélération et la puissance maximale, le camion électrique de Tesla passe de 0 à 100km/h en 25 secondes, pas mal pour un 36 tonnes qui fonctionnent à l’électrique, il est important de le rappeler. En fonction du modèle, la Tesla Semi peut avoir une autonomie pouvant aller de 475 à 800 kilomètres, excellente autonomie pour un camion de cette taille. Il est parfait pour parcourir des grandes distances en se passant de véhicules thermiques.

Vous l’auriez deviné, la Tesla Semi n’est pas donnée. Vous pouvez la retrouver à un prix afficher de 190 000 $ si vous souhaitez vous offrir celle avec une autonomie de 475km, et 230 000$ pour celle qui vous promet une autonomie de 800 kilomètres. Il est aussi qualifié de “camion le plus sécuritaire jamais vu”. En effet, il possède un système d’autopilote amélioré qui aide à éviter les collisions. Il permet au conducteur de se relâcher légèrement, mais il est précisé que celui-ci doit rester vigilant et rester capable de prendre le contrôle en cas de besoin. Il est précisé également qu’il possède le plus faible coût de possession. En effet, avec moins de systèmes à entretenir, elle offre plus de 200 000 $ en économie de carburant et une période de rentabilité de deux ans².

L’Eactros de Mercedes

Camion électrique E actros Mercedes

Cet été le géant de l’automobile, Mercedes, a annoncé son premier camion 100% électrique.

Mercedes a annoncé en juin dernier, l’eActros et ses 400km d’autonomie que promet le constructeur. Inspiré par l’Actros, l’eActros est un camion électrique conçu pour le trafic lourd de ramassage et de distribution et composé de 3 essieux. 

La chaîne cinématique conventionnelle a été remplacée par un essieu arrière à entraînement électrique avec moteurs électriques. Le nouvel essieu a été dérivé de l’essieu électrique de l’autobus hybride Mercedes-Benz Citaro. L’alimentation électrique est assurée par un pack de batteries composé de trois modules de batteries lithium ion. Il en résulte une autonomie de 200km.

Mercedes a fait en sorte qu’on puisse recharge l’eActros très facilement avec un système de recharge standardisé. Avec une puissance de charge de 160 kW, il faut un peu plus d’une heure pour passer de 20 à 80 % avec trois batteries ou 1h30 avec quatre batteries avant de pouvoir reprendre la route. Il est précisé que le temps de recharge dépend également de plusieurs facteurs extérieurs. Tout comme la Tesla Semi, la eActros est équipé de plusieurs systèmes d’assistance à la conduite, pour faciliter la vie de son conducteur. 

Parmi ceux-ci : 

  • le système anti-somnolence pour les trajets très tôt le matin ou très tard le soir
  • l’assistant de changement de direction
  • Le poste de conduite est également équipé d’un détecteur de feu et d’un système d’alarme, afin de prévenir le conducteur en cas d’urgence.

La Mercedes eActros possède encore de nombreux avantages tel que, les émissions sonores d’à peine 60 décibels permettent les livraisons de nuit dans certaines conditions, et les interdictions de circuler en ville basée sur les émissions ne le concernent pas en raison de sa motorisation.

Le Freightliner eCascadia

Camion électrique E cascadia

L’eCascadia, le camion électrique de la firme Freighliner arrive sur le marché pour 2022. Freightliner annonce effectivement qu’il lancera sa production en 2022 et devrait être commercialisé la même année. La firme Américaine habituée des poids lourds, qui vend et fait rouler ses produits notamment en Amérique du Nord, marque un grand coup avec son nouveau produit.

L’eCascadia propose une force motrice pouvant aller jusqu’à 500 chevaux. Il peut être propulsé par Tandem et Essieu précise la firme³, une flexibilité et une puissance non négligeable qui lui permettra d’affronter bon nombre de routes, plus ou moins compliquées d’accès. Il possède une capacité utilisable de 475 kWh ce qui lui permet de tenir sur une distance de 400 km. Pour le recharger jusqu’à 80%, ce qui est le niveau de recharge optimal, il vous faudra environ 90 minutes, ce qui est acceptable comparé aux offres actuellement présentes sur le marché. Ce qui est assez surprenant finalement avec ce modèle est son poids, en effet l’eCascadia se rapproche farouchement des 40 tonnes.

Globalement ce modèle est une valeur sûre, il convient à un grand nombre d’utilisations que l’on peut attendre d’un poids lourd, que ce soit pour la conduite urbaine ou pour les longs trajets sur autoroute, il s’adaptera assez aisément. On n’en attendait pas d’un produit venant du plus gros constructeur de poids lourd aux États-Unis.

Camion électrique : Qu'en est-il de l'avenir ?

Comme on peut s’en apercevoir, le marché du camion électrique n’en est qu’à ses prémices, beaucoup de véhicules électriques apparaissent avec de nombreuses technologies, ce qui est plutôt prometteur pour la suite. On a déjà de très beaux modèles qui apparaissent comme avec la Tesla Semi, présentée précédemment, ainsi que la Mercedes eActros, qui sont de petits bijoux technologiques. Forcément plus on avancera, plus la qualité du produit aura tendance à s’améliorer. Pour cela il faudra également que la demande se mette au niveau de l’offre, concernant celle-ci il n’y a pas trop d’inquiétude à avoir puisqu’on a pu s’apercevoir qu’il y a déjà un bon grand nombre de commandes pour les nouveaux modèles, notamment pour la Tesla Semi encore une fois, qui a été victime de son succès comme évoqué précédemment. Mais aucun doute que la production se mettra au niveau de l’important nombre de commande qui arrive.

Outre Cela, il y a de quoi se réjouir, en France par exemple, le futur est déjà là. Engie (ex SUEZ) et Renault ont déjà réalisé un partenariat afin que la récolte des déchets en Île-de-France se fasse avec des camions électriques afin de n’avoir aucune émission de CO2. Le Groupe SUEZ s’est fixé un objectif de réduction de plus de 45 % de ses émissions directes et indirectes de gaz à effet de serre à horizon 2030⁴.

Quel est le prix d’un camion électrique ?

Le prix d’un camion électrique dépend de plusieurs facteurs. On peut seulement donner une fourchette de prix : de 50 000 euros, c’est d’ailleurs le prix de la Renault truck, à 200 000 dollars pour l’ET One de Thor trucks par exemple.

Finalement le prix de votre camion électrique va varier en fonction de ce que vous allez en faire. La Tesla Semi et ses 800 km d’autonomie estimée, vont forcément vous revenir plus cher que la Renault Trucks avec ses maigres 200 km d’autonomie, mais qui malgré tout, feront largement l’affaire pour une utilisation Citadine, comme évoqué précédemment. En effet, payer plus de 180 000 dollars pour la Tesla Semi et 800 km d’autonomie pour une utilisation en ville serait légèrement du gâchis, tant son potentiel en serait bridé.

Pour aller plus loin :
https://beev.co/essais/essai-peugeot-e-expert/

https://beev.co/essais/essai-renault-kangoo-maxi-z-e/

https://beev.co/essais/essai-nissan-e-nv200/

https://beev.co/guides/mobilite-durable/

1 : Daimler Truck, Traton et Volvo s’unissent pour déployer en Europe des bornes de recharges électriques

2 : Tesla Semi 

3 : Ecascadia

4 : partenaire suez et Renault

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux !
Pour être au courant de toute
l'actualité du véhicule électrique !

Cet article vous à intéressé ?

Partagez le !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.