fbpx

Bornes de recharge de véhicules électriques en copropriété : le guide complet

Comment installer des bornes de recharge de voitures électriques lorsqu’on vit en copropriété ?

Recharger sa voiture électrique est souvent un problème. Plusieurs automobilistes renoncent même à passer à la voiture électrique pointant du doigt le manque de bornes de recharge.

Il est facile de se charger chez soi lorsqu’on vit dans une maison individuelle mais qu’en est-il des immeubles ? Comment installer une borne de recharge dans une copropriété ? Nous avons préparé un guide afin que la procédure à suivre soit plus claire.

Installation d’une borne de recharge en copropriété : « droit à la prise »

Qu’est-ce que le droit à la prise ?

Le droit à la prise permet à toutes les personnes habitant dans un logement en copropriété d’installer à ses propres frais une solution de recharge sur sa place de parking. En tant que locataire ou propriétaire, vous avez le droit de recharger votre véhicule électrique chez vous.

  • Logements neufs : depuis le 1er Janvier 2012, les copropriétés nouvellement construites ont pour obligation d’équiper leur parc de stationnement de bornes de recharge. Les bornes de recharge peuvent être individuelles ou collectives. Dans chaque immeuble, au moins 10% des places de parking doivent être équipées de bornes de recharge électrique.
  • Logements collectifs déjà construits : depuis le 1er Janvier 2015, les habitants de logements collectifs déjà construits peuvent demander l’installation de bornes électriques.

Quelles sont les conditions pour faire valoir ce droit à la prise ?

Publié au Journal Officiel le 1er novembre 2014, le décret n° 2014-1302, autorise donc sous certaines réserves à installer sa propre borne :

  • pour l’installation d’une borne de recharge classique
  • dans les copropriété possédant un parking pour stationnement clos ou couvert
  • dès lors qu’il est possible d’avoir un système de comptage et de facturation individuelle de consommation d’électricité

En d’autres termes, si la facture de votre borne n’impacte pas les autres habitants de votre immeuble et que vous possédez un parking, votre copropriété n’a pas le droit de vous refuser l’installation de votre borne de recharge individuelle. Il n’y a aucune raison de refuser l’installation de la borne de recharge dans la mesure où la consommation et l’installation ne coûtera rien aux autres propriétaires.

Et si le syndicat s’oppose à l’installation de la borne ?

La loi est du côté de l’occupant du logement dans la mesure où celui-ci remplit les trois conditions expliquées ci-dessus.

« Le propriétaire, ou le cas échéant le syndicat des copropriétaires représenté par le syndic, qui entend s’opposer aux travaux permettant la recharge normale des véhicules électriques ou hybrides rechargeables avec un système de mesure permettant une facturation individuelle des consommations doit, à peine de forclusion, saisir le tribunal d’instance du lieu de l’immeuble dans le délai de six mois suivant réception de la demande. »

En cas de refus de l’assemblée générale, c’est au syndicat de saisir le Tribunal d’Instance.

Les étapes pour installer sa borne de recharge

Bornes de recharge de véhicules électriques en copropriété : les étapes à suivre

Cas n°1 : Vous êtes propriétaire de votre logement

Si vous êtes propriétaire de votre logement, vous devez envoyer un courrier (lettre recommandée avec accusé de réception) à votre syndic.

Vous pouvez trouver un modèle de lettre via ce lien.

En parallèle, il est judicieux de commencer à demander des devis afin de budgétiser les travaux et faire son choix.

Une fois le courrier reçu par le syndicat, ils ont 6 mois pour répondre à votre demande. Si le délai de 6 mois est dépassé, c’est un accord implicite et vous pouvez commencer les travaux.

Modèle lettre Propriétaire : Demande au syndic d’installation de prises de rechargement de batterie de voiture dans le parking

Cas n°2 : Vous êtes locataire de votre logement

Si vous êtes locataire de votre logement, la demande se fait en deux étapes.

  1. Envoyer un courrier à votre propriétaire : le courrier doit être envoyé avec accusé de réception. Le courrier doit mentionner une description détaillée des travaux envisagés avec un schéma d’installation complet. Il faut l’envoyer en deux exemplaires au syndicat également.
  2. Le propriétaire a trois mois afin de contacter le syndic. Il devra envoyer un courrier demandant l’inscription du sujet à l’ordre du jour de la prochaine assemblée générale.

⚠️ Bon à savoir, les frais d’installation sont aux frais du locataire sauf si le propriétaire y voit un intérêt (prix de revente plus cher, loyer plus élevé).

Modèle lettre locataire : Demande au syndic d’installation de prises de rechargement de batterie de voiture dans le parking

Vous pouvez demander un devis gratuitement ici.

Cas n°3 : Plusieurs copropriétaires ont besoin de bornes de recharge

Ce cas reste assez rare. Les propriétaires envoient un courrier au syndicat de copropriété afin d’inscrire le sujet à l’ordre du jour de l’assemblée générale. Le syndicat décide alors d’équiper plusieurs places de parking de bornes de recharge. Dès validation, le syndicat a six mois pour amorcer les travaux.

Dans ce cas précis, le coût des travaux sera partagé par l’ensemble des copropriétaires.

Quelles aides sont disponibles ?

Le crédit d’impôt transition énergétique

Tous les particuliers qui ont installé une borne de recharge chez eux peuvent prétendre à un crédit d’impôt de 30% des dépenses réalisées si les travaux ont eu lieu avant le 31 décembre 2018. Cette aide est plafonnée à 8 000 € pour une personne seule et 16000 € pour un couple sans enfant à imposition commune.

Conditions

  • Votre logement est affecté à votre habitation principale
  • Les travaux doivent être réalisés par une entreprise qui procède à la fourniture et à l’installation des équipements, matériaux ou appareils qu’elle facture

⚠️ Bon à savoir, le recours à un professionnel RGE (Reconnu garant de l’environnement) est obligatoire si vous souhaitez bénéficier d’aides financières pour réaliser certains travaux de rénovation énergétique. Mais pas dans le cas d’installation de bornes de recharge à domicile. La mention RGE met en évidence un savoir-faire ou une spécialisation de l’entreprise dans la performance énergétique.

Les qualifications et certifications RGE éligibles pour vos travaux de rénovation énergétique

Le montant de l’impôt sera déduit directement du montant de l’impôt que vous payez l’année suivant les travaux. Ce système est assez contraignant vu le délai de “remboursement” et l’occupant du domicile doit avancer tous les frais. C’est pour cette raison, qu’il a été envisagé de transformer, à partir du 1er janvier 2019, le Crédit d’Impôt Transition Énergétique (CITE 2019) sera versé sous forme de prime travaux. Cependant, ce délai a été repoussé à 2020 et le crédit d’impôt est maintenu pour l’année 2019.

Où déclarer le crédit d’impôt à la transition énergétique ?

  • Déclaration en ligne :
    • Lors de votre déclaration de revenus, dans « Revenus et charges », dans la catégorie « Charges » cochez la case « Transition énergétique dans l’habitation principale ».
    • Pour l’achat d’une borne de recharge pour voiture électrique, remplissez la case  “Système de charge pour véhicules électriques” (case 7BF), notez le montant des dépenses.
  • Déclaration papier :  
    • Pour les déclarations papiers, il faut télécharger le formulaire formulaire 2042 RICI que vous allez joindre à votre déclaration. Vous pouvez télécharger la version 2019 ici ou rendez-vous sur le site des impôts et rechercher “formulaire 2042 RICI”.
    • Dans la page 2, remplissez la case  “Système de charge pour véhicules électriques” (case 7BF), notez le montant des dépenses.
Où déclarer le crédit d’impôt à la transition énergétique ?

Les aides financières à la mobilité de la mairie de Paris

La mairie de Paris propose deux aides à l’installation de bornes électriques en habitat collectif.

  • Une aide de pré-équipement électrique de 50% du montant des travaux (4000€ maximum) pour les syndics souhaitant installer une borne de recharge ou rénover une colonne montante pour véhicules électriques ou hybrides dans leur parking.
  • Une aide de 50 % du montant des travaux (500 € par point de charge, 4 points de recharge maximum) soit 2000€ maximum pour les syndics ou bailleurs sociaux souhaitant installer des bornes de recharge à destination des habitants ou des visiteurs.

Qui peut en faire la demande ?

La demande d’aide doit être effectuée par le syndic ou le bailleur de l’immeuble. Elle est limitée à 1 fois par an.

Quelles sont les démarches ?

  1. Il faut se connecter ou créer un compte sur le site de la mairie de Paris
  2. Aller sur ce lien.
  3. Remplir la déclaration en ligne et joindre les documents demandés.

Quels sont les documents demandés ?

  • Un justificatif indiquant que le syndic ou le bailleur social a bien en gestion l’immeuble parisien dans lequel seront réalisés les travaux
  • L’extrait Kbis
  • Une copie de la facture des travaux réalisés
  • Une photo de l’aménagement
  • Le RIB  où la somme doit être remboursée

⚠️ Bon à savoir, depuis le 1er octobre 2018, seules les demandes en ligne seront instruites.

Le programme Advenir

Le programme Advenir vise, grâce au mécanisme des CEE (certificats d’économie d’énergie) a pour ambition de booster les installations de bornes de recharge en France.

Qui peut en faire la demande ?

Cette aide concerne les habitats collectifs : les propriétaires privés, les particuliers, bailleurs sociaux et les syndics peuvent en faire la demande. Il y a cela dit un cahier des charges très spécifique à respecter afin de bénéficier de cette aide. Pour en savoir plus, nous vous conseillons de bien lire les guides Advenir.

⚠️ Bon à savoir, les habitations individuelles type pavillon ne sont pas concernés par cette aide.

La demande doit être effectuée sur le site Advenir par le demandeur ou le professionnel commissionné.

Quelles sont les documents demandés ?

  • Sélectionner le type d’offre souhaitée
  • Le type de bénéficiaire : solution individuelle ou collective de recharge
  • Une description détaillée des travaux ou de l’installation envisagée
  • Le devis des travaux

⚠️ Bon à savoir, pour bénéficier de la subvention Advenir, il est impératif de faire appel à un professionnel disposant d’offres « labellisées » par le programme

Résidence collectiveTaux aide totalPlafondPlafond avec Bonus pilotage énergétique
Solution individuelle50%600€960€
Solution collective50%1300€1660€

Source : Advenir

En résumé

Pour une personne (propriétaire ou locataire de son logement), le montant total des aides possibles pour un devis de 2000€.

Crédit d’impôt (30% du montant)Mairie de Paris (50 % du montant des travaux)AdvenirReste à payer
Paris600 €500 €600 €300 €
France (hors Paris)600 €0 €600 €800 €
Bornes de recharge de véhicules électriques en copropriété : les aides financières

En conclusion

Installer des bornes de recharge individuelle sans propriété est un droit. Votre “droit à la prise” vous garantit de pouvoir vous charger chez vous dans la mesure où vous avez un parking à votre disposition. Grâce aux différentes aides mises en place, vous pouvez fortement réduire le coût de l’installation de votre borne de recharge dans votre habitation collective.

Et pour ceux qui n’ont pas de parking chez eux, il y a toujours l’option de recharger sa voiture dans les bornes de recharge publiques. À Paris, il y a de nombreux points de recharge appartenant à la mairie. Et bientôt, Google Maps pourra vous indiquer où se trouvent les bornes de recharge libres près de chez vous.